Les entreprises qui réussiront seront celles qui sauront redonner confiance à leurs collaborateurs et ré-humaniseront la société dans son ensemble.

Cette confiance, en soi et en les autres, ne se décrète pas. Elle trouve sa source et décuple ses forces dans un travail commun qui, préservant les intérêts de chacun, donne enfin tout son sens à la maxime « l’union fait la force ».

Burn-out, bore-out, scepticisme ambiant : ces concepts sont plus que jamais sur le devant de la scène. Les employés ne sont plus spécialement fiers d’appartenir à leur entreprise. Pourtant, il existe des sociétés, des rassemblements d’individus, heureux de travailler pour leurs clients, qui savent stimuler la confiance en soi et en les autres. Et détiennent ainsi un puissant vecteur de performance et de croissance.

Recréer de la confiance en soi pour donner confiance aux autres

Il n’y a pas de secret véritable. La confiance ne se décrète pas. Il faut recréer de la confiance en soi, pour donner confiance aux autres. Cette confiance en soi se traduit par la capacité à prendre du risque, à savoir lâcher prise pour oser aller vers l’inconnu. Cela n’est possible que lorsque vous possédez déjà intrinsèquement cette valeur que je qualifie d’entrepreneuriale. Vous la retrouvez par essence chez le manager de transition. Opérationnel immédiatement, il a la souplesse et l’agilité nécessaires pour comprendre rapidement la stratégie de l’entreprise et répondre à son besoin. Il a par là même confiance en ses facultés. Il créé inéluctablement la confiance auprès des personnes et des clients avec lesquelles il va travailler.

Ce gain de temps dans l’opérationnalité est essentiel. Car qui dit gain de temps dit gain d’argent. C’est pourquoi je prône de travailler avec des personnes ayant confiance en elles, et plus largement de travailler avec des sociétés qui vous garantissent cela. A l’avenir, la valeur d’une entreprise se mesurera par le taux de personnes heureuses de travailler pour elle, leur degré de confiance en elle, mais également de la confiance que l’entreprise aura su leur accorder.

Un écosystème gagnant grâce au travail en meute

Le travail en meute est une autre façon d’aborder le changement, avec sérénité et efficacité. Il y a aujourd’hui trois grandes formes de travail : le fonctionnariat, le salariat et l’entrepreneuriat. La prise de risque est inhérente à cette dernière forme. Il s’agit de trouver des personnes mues par cet esprit entrepreneurial qui se réunissent et ont envie de travailler et de développer du business ensemble, au sein d’une communauté collaborative.

Comme chacun a confiance en soi, il donne confiance aux autres et est accélérateur de business. C’est un cercle vertueux, qui crée les conditions d’échange et de partage pour la performance de l’entreprise. C’est un écosystème gagnant participant véritablement à l’économie collaborative. Nous avons tous des réseaux. Mais nous ne savons pas spécialement bien les exploiter. Ensemble, nous apprenons à les utiliser, nous osons aller vers l’autre. Nous devenons une société de réseaux. Nous travaillons ensemble à un développement de réseaux de réseaux. Cela donne une force phénoménale. La croissance est exponentielle. C’est une nouvelle façon de travailler permettant d’accroître les clients potentiels et d’ouvrir les potentialités pas à l’infini mais presque.

Une communauté d’experts travaillant « en meute »

Pour que cela fonctionne, il ne suffit pas de constituer un vivier de personnes. Il vous faut une communauté d’experts, qui se connaissent et s’apprécient, qui construisent la société ensemble, au fur et à mesure. Il faut une société participative où chacun peut créer si il en a envie, selon ses propres modalités.

Les entreprises ont de plus en plus besoin de recourir temporairement à des experts pointus dans leur domaine. Ceux-ci sont d’autant plus efficaces lorsqu’ils travaillent en meute, c’est-à-dire qu’ils se sont constitués en un groupe. Cela leur permet d’échanger, de partager sur leurs outils et leurs pratiques, de mutualiser leur réseau respectif.

Les bénéfices pour l’entreprise sont de plusieurs natures. Premièrement, elle a face à elle – et avec elle – un réseau d’entrepreneurs ayant confiance en eux et en leur force, qui donnent ainsi confiance en l’entreprise. Deuxièmement, le fait d’avoir accès à un réseau d’entrepreneurs assez important lui assure d’avoir la bonne personne au bon moment. Cela lui permet d’aller vite. Et les entreprises qui vont vite sont celles qui gagnent !